2008-09-21

Typotricot 8: jacquard à fils tirés

Le jacquard à fils tirés (stranded knitting en anglais) est sans doute la technique la plus riche en exemples. Elle est aussi celle qui fournit les occurrences les plus anciennes.

En effet, les premières occurrences d'écriture tricotée s'avèrent être aussi les premiers restes de tricot tout court: des fragments (image ci-contre tirée du livre Tissus d'Égypte), des tubes et des chaussettes découverts en Égypte, dont les plus anciens pourraient remonter au IXème siècle. Les textes en arabe (le nom d'Allah, des bénédictions ou comme ci-contre le mot "victoire") sont de style coufique, mieux bien adapté au rendu tricoté que les styles cursifs postérieurs. Son utilisation ne permet donc pas, à elle seule, de les dater à coup sûr. D'ailleurs, on trouve aussi des motifs abstraits pseudo-calligraphiques inspirés par la calligraphie coufique.

Si vous souhaitez reproduire certaines de ces calligraphies, je vous renvoie aux chaussettes Mamluke socks reconstituées par Nancy Bush dans son livre Folk Socks, ou à la version plus archéologiquement correcte qu'en fait Anahita sur son site, avec ses Allah socks. Toujours chez Anahita, les chaussettes avec l'inscription "barakah" et le tube avec le nom d'Allah. Le tricot ci-contre a inspiré, lui, Chris Laning qui en a fait un sac (lien Ravelry).

C'est également de l'arabe que l'on trouve sur le tricot le plus ancien découvert en Europe: la bénédiction "barakat" sur le coussin de l'infant Fernando de la Cerda. Je vous renvoie au billet que je lui ai consacré il y a trois ans déjà.
Si vous voulez reproduire ce coussin, Richard Rutt en fournit les grilles dans son A History of Hand Knitting. Voir aussi la version simplifiée de Susanna von Schweissguth. On retrouve la grille "barakat" fournie par Rutt dans pas mal de tricots, entre autres les blessing socks de Miriam Felton.

Les premiers caractères latins tricotés sont religieux: le monogramme IHS sur des gants d'évêque (image ci-contre tirée du livre de Richard Rutt), des bénédictions, un verset du Nouveau Testament (sur le chef-d'oeuvre de compagnon bonnetier de Silésie ci-dessus), ou profanes: des souhaits, des dates et des noms propres.

En effet, dans le tricot traditionnel, il est assez habituel de marquer soit le nom de la personne qui a tricoté l'ouvrage, soit de la personne à qui il est destiné (voir cette pelote d'épingles du V&A Museum). On peut y ajouter des souhaits de longue vie pour la personne qui porte l'ouvrage (voir ci-dessous des jarretières espagnoles tirées du livre Mil anys de disseny en punt).

Il y a énormément de jacquards traditionnels qu'on peut marquer d'un on nom et d'une date. Je ne citerai que les gants de style Sanquhar, car le modèle qu'on trouve sur le site tatao.net fournit un alphabet complet (A).

Souvent dans le tricot traditionnel, le texte sur tricot se fait discret et se situe tout en bas d'un pull ou d'un gant. On peut faire encore plus discret en le cachant carrément dans l'ourlet comme sur le pull EPS d'Elizabeth Zimmermann (ici la version de Teklall).

Pourtant, ça peut être très joli d'arborer des lettres sur la poitrine, qu'elles fassent sens ou pas, d'ailleurs:
- une devise en latin sur ce pull de The Panopticon,
- l'alphabet et le nom sous l'encolure d'un pull à empiècement rond,
- ou tout autour d'un gilet sans manches (le deux de Tracy3xl),
- encore un alphabet inspiré des cubes enfantins sur un pull d'Iowaknitguy (lien Ravelry).

On peut aussi recouvrir ses chaussettes de lettres comme sur ces jolies chaussettes pour enfant: crunch socks for tots.

Il est beaucoup plus rare de trouver des textes assez longs sur des tricots. Les poetry mittens en constituent un exemple assez mystérieux, car on ne sait pas grand chose sur ces moufles recouvertes d'un poème dont plusieurs exemplaires datant de la fin XVIIIème- début XIXème ont été découverts en Nouvelle Angleterre. Le magazine Piecework leur a consacré un article, accompagné des grilles, dans deux numéros: novembre-décembre 1995 et plus récemment janvier-février 2008. Il est intéressant de voir les versions personnalisées (lien Ravelry) que les tricoteuses en ont fait avec des poèmes de leur choix.

Encore plus étrange, la lettre écrite, euh tricotée, en 1868 par un aliéné au président des États-Unis. Elle a inspiré un artiste textile contemporain John Krynick (voir une vidéo ici), qui a toute une série de textes tricotés au jacquard point mousse.

Plus récemment, j'ai déjà parlé (et pour cause, puisque je les ai tricotées) des chaussettes Pearls of wisdom, aussi connues sous le nom de "Pablo Neruda socks", créées par Jean Newsted et publiées dans le livre Sock Socks Socks. On y trouve une grille avec l'alphabet entier, pour personnaliser les chaussettes en y ajoutant son nom. (A)

Encore un poète hispanophone avec Antonio Machado, dont le poème Caminante no hay camino a inspiré une écharpe à Knititch: à voir sur son blog (elle les montre ici, elle en parle ) ou sur Ravelry.

Plus sinistre, l'invocation des trois sorcières de Macbeth reproduite sur des gants longs par Nanette Blanchard, Bewitching gloves.

Plus international et pacifique, même s'il ne s'agit pas d'un texte long, mais du mot "paix" en plusieurs langues:
- la Peace blanket de Knitting-and,
- la Peace jacket de Bonnie Franz publié dans le webzine For the Love of Yarn.

Ce qui me fournit une bonne transition pour le paragraphe suivant où je passerai en revue les alphabets que l'on peut trouver à tricoter.

Le choix s'élargit énormément si on tient compte d'un détail: les mailles en jacquard à fils tirés ont tendance à être carrés et non plus rectangulaires en hauteur comme en jersey uni (enfin, en théorie! dans la pratique, c'est loin d'être toujours vrai et ça dépend de la tension de chacun). Cela permet donc d'utiliser les grilles destinées au point de croix, où les alphabets et autres marquoirs ne manquent pas. Il faut parfois les adapter un peu, car la forme d'un point brodé et d'une maille tricoté peuvent entraîner des déformations différentes de la lettre de départ.

Mais il y a aussi des grilles qui ont été conçues pour le tricot dès le départ. Pour les caractères latins, on trouve une certaine variété de polices. Certes, le jacquard à fils tirés est plutôt indiqué pour des lettres fines, mais on en trouve de toutes sortes, avec ou sans empattements, très simples ou plus alambiquées.

Quelques grilles très simples, pour commencer:
bonnet Kaleigh Kap (pdf) (A)
grille Knitting-and (A)
grille All Fibers Arts (A)
1ère grille Knit1 (a)
2ème grille Knit1 (a9)
3ème grille Knit1 (a)

Si on aime les lettres plus ornées, on peut s'inspirer de Union Purl. J'adorerais qu'elle fournisse des grilles pour toutes les lettres de sa version tricotée de la police Mantinia, superbe! Mais pour le moment, le seul symbole qu'on peut tricoter, c'est l'esperluette présente sur son très joli bonnet Ampersand Hat (pdf).
En revanche, elle partage généreusement avec nous l'alphabet qu'elle a créé pour son bonnet péruvien P Chullo (cliquer sur P Chullo dans la marge gauche de son blog pour télécharger le pdf en 3 parties). À tricoter en jacquard à fils tirés ou en jacquard à fils croisés. (A)

De même que le style coufique rend bien en arabe, les lettres gothiques rendent très bien pour ce qui est des caractères latins. On le voit sur le chef-d'oeuvre de compagnon bonnetier silésien reproduit plus haut. Dommage qu'il y ait peu d'exemples récents, même si je n'oublie pas les jambières au style "punk médiéval" de parody.org: sandwich legwarmers. J'ignore quelle grille elle a utilisée, mais j'en ai trouvé une qui ferait peut-être l'affaire: Needlepointers' Old English alphabet. (Aa)

Le générateur d'alphabet celtique, prévu au départ pour le point de croix, a du succès auprès des tricoteuses. (Aa9)

Et prévues au départ pour le crochet, des lettres cursives. (Aa)

Laissons maintenant les caractères latins pour nous pencher sur d'autres alphabets. Pour l'arabe, nous avons vu que le style coufique est celui qui se prête le mieux au tricot (cf. les exemples précédents). Voir aussi la jolie composition coufique de Susannhill et le mot "oiseau" en calligraphie cursive de Dbennett.

Pour l'alphabet hébreu, j'en ai trouvé plusieurs ici. (cliquer sur "basic", "stick" ou "sm block").

Pour l'alphabet grec, j'ai trouvé celui-ci.

Et je finirai sur une de mes trouvailles préférées dans ma recherche de typographies tricotées: un bonnet du XIXème trouvé à Ispahan qui porte une inscription en arménien (image tirée du livre de Richard Rutt).

1 commentaires:

Théonie a dit…

Je n'ai qu'un mot : Magnifique !