2005-11-01

Fini! Nº 7: chaussettes > mitaines > chaussettes > piétaines

Je vous remercie de l'accueil que vous avez réservé à mon reportage sur la reproduction des CHO7 et des 1/2TN en captivité. J'ai néanmoins été surprise que personne (lire knitchy) ne sorte une remarque sur "prendre son pied" (c'est maintenant chose faite, merci innamorata). Pour répondre à Véronique, l'accouchement n'a pas été sans douleur, il a même été assez laborieux puisque 9 mois, une vraie gestation humaine, sépare ma première tentative de tricot CHO7 (mi-janvier) de ma première paire finie (mi-octobre). Entre temps, il y a deux fausses-couches (la sage-femme étant repartie vivre en Allemagne), une mutation génétique (la mitaine qui devient chaussette) et un cul-de-sac évolutif (ladite chaussette refusant obstinément de se laisser tourner le talon). À l'époque, le sort de l'embryon avait fait l'objet d'un vrai débat de société dans la blogosphère avec sondage, ballottage et insurrection. À la suite de quoi, j'ai envoyé bouler CHO7 et 1/2TN et décider de prendre au mot Marie-Hélène et de tricoter des piétaines. Piétaines que je lui ai aussitôt expédiées (MarieH, ça ne t'embête pas que je pirate ta photo, j'espère?).



Vous remarquerez que les piétaines nées par génération spontanée sont des jumelles homozygotes, alors que celles issues d'une reproduction en captivité sont des jumelles hétérozygotes. Les scientifiques s'interrogent encore sur le pourquoi de cette bizarrerie génétique.

Pour celles qui veulent rejoindre le club des doigts de pied en éventail:
Le modèle vient du site Regia. Il est maintenant disponible en allemand, anglais, français et néerlandais. À l'époque, je l'avais tricoté grâce à une traduction publiée sur le forum Knitty. Regia a encore beaucoup à faire pour atteindre le degré de folie de Novita, mais pour cet hiver, ils nous proposent une chaussette à massage. C'est un bon début.
Cet été, Spun avait aussi publié plusieurs modèles de chaussettes estivales, y compris des socquettes "va-nu-orteil".

Fiche technique du projet 7:

Nom: piétaines
Patron: Regia
Fil préconisé: fil à chaussettes coton Regia
Fil employé: Schoppel-Wolle Admiral
Composition: 75% laine 25% nylon
Couleur: Admiral ringel 1627Ringel (1ère paire), Admiral R druck (jacquard) 1458R (2ème paire)
Quantité: des restes
Coût total: 0 €
Aiguilles: double-pointe bambou 2,5 mm
Échantillon préconisé: 30 mailles et 42 rangs aux 10 x 10 cm

Commencé et terminé en quatre heures environ (1ère paire: début juin 2005, 2ème paire: fin octobre 2005). Et dire que dogs steal yarn tricote une paire en une heure!

Points: jersey endroit, côtes 1/1.
Mes premières: premier tricot en rond sur aiguilles à double point mené à terme.

7 commentaires:

Dominique a dit…

Encore un perspective d'Eradiknit !
Voilà de quoi mettre en valeur mes Birkenstock !

Sophie a dit…

Je m'interroge... la chaussette-à-massage est-elle le sous-produit génétique d'un pneu de tracteur ou d'une chenille de tank? Ajoutez un fil de kaoutchouc et hop! plus besoin de semelles crantées! Une chose est sûre: les piétaines zozozygotes sont bien plus rigolotes!

Thalie a dit…

Comme Dominique ! Je sais enfin que faire de mes restes de laines à chaussettes !!! :o))) En tous cas tes productions sont très chouettes !

Quemch a dit…

Tu me laisses toujours pantoise, avec toi fi du clacissisme place à l'imagination. J'adore ce que tu fais mais serai bien incapable d'en faire autant.
Amitiés embrumées du plat pays.

Véronique a dit…

Bon, il y a peut-être un créneau juteux, alors : organiser des cours Lamaze de la chaussette... Les chaussettes de massage, c'est particulièrement agréable à porter, mais trèèèè long à faire : là, prévoir une gestation de 18 mois, c'est éléphantesque. Et Regia a piqué le modèle quelque part, ça existait déjà dans un livre allemand paru il y a 2 ans. Vraiment chouettes, tes piétaines qui zygotent.

sof frankenstein a dit…

Comme sophie, l'ergonomie de la chaussette à massage me laisse rêveuse....

Anonyme a dit…

ces pietaines sont rigolote je suis pas sur que ca serve mais en tous cas cest fun
monique