2005-04-22

Mon talon d'Achille a sale tournure

Ma chaussette est à deux doigts orteils de la mise à pied. Trois rencontres-tricot après, 2.000 km de plus au compteur (Madrid-Paris-Madrid) et elle n'a pas avancé d'un pouce gros orteil. J'ai mis un Madrid-tricot pour le heel flap, le café a fermé avant que Lia ne m'explique le heel turn. Au Paris-tricot, LaSof était partante pour faire la prof, mais des amis m'attendaient pour dîner. Et hier, lors d'un Madrid-tricot très cosmopolite, où nous avons reçu la visite d'une blogueuse danoise, Nanna de 123strik.dk, j'ai préféré faire connaissance des nouvelles et feuilleter des catalogues. Dommage, toute seule, j'achope fatalement sur le heel turn.

Ça m'apprendra à trahir mon instinct de snob et à m'encanailler avec la masse des Pieds Chaussettés, qui, soit dit en passant, s'est dotée récemment d'un organe de diffusion, grâce à Krystelle: le Club des Pieds en l'Air. Je m'en fous, je prends le maquis. Et à la faction des Va-Nu-Pieds comme moi, je propose de manifester notre opposition par les actions suivantes:

- Portez non pas des chaussettes, mais des chaussures tricotées, comme ces bottines Bliss pour Eram (automne-hiver 2003-04). On ne voit pas bien, mais le talon est en diagonale "à la française".


- Tricotez des tongs sublimes comme chez Tricot Frankestein (ah! le charme des objets qui ne servent à rien).

- À l'extrême rigueur, tricotez des "piétaines" ou des chaussettes tabi, de préférence à cheval comme les samouraïs.

- Plus radical, sortez vos ciseaux et tailladez vos chaussettes comme Naive Knitting pour en faire ceci.

Signé: Comité révolutionnaire des Sans-Chaussettes

PS: J'ai beaucoup apprécié vos commentaires, notamment les talents d'analyste politique de MarieH, quelle finesse, quelle perspicacité! Un peu naïve toutefois (on a bien vu comment ça s'est passé chez tricottrain, chez qui j'ai piqué l'idée du sondage: elle gouverne Kyoto sans les basques, qui pourtant l'avait emporté). La prochaine fois, tu n'auras qu'à envoyer les observateurs internationaux surveiller le dépouillement des voix.

6 commentaires:

Dominique a dit…

Ou as tu trouvé ces boots? Ils sont superbes. J'ADOOOORRRE !

MarieH a dit…

Je ne t'ai jamais dit qu'Urraca est le nom du meilleur patissier-chocolatier de Auch.
Je me régale au moins autant quand je te rends visite. Et sans grossir !!

betty a dit…

reseña de la tertulia de madrid y enlaces interesantes... mmm, que bien.

además, en estos momentos tengo en mipoder el Interweave Knits de otoño 2004, y ver el Floral Basket Shawl tejido por Nanna, me ha decidido. :)

krystine a dit…

Je ne te suivrais pas dans le croissade des vas nues pieds je suis bien trop frileuse, et j'aurais aimé voir de photos de ta rencpontre au tricot thé de Paris dommage que tu ni est pas pensé faut pas oublié les copines qui te lisent alors!!!
Et les boots sont superbes tu peux nous donner d'avantage d'info, j'en veux bien une paire

Anonyme a dit…

j'ai beaucoup aimé tous ces jeux de mots. Moi, je ne connaissais que les sans-culottes français, mai j'ai appris aujourd'hui qu'il existait des sans chaussettes espagnols. Ah l'Europe, où ça nous mène... Le samouraï, je l'avais, c'est un aurte que je cherche. Si tu le trouves, je te tricote une paire de chausettes, foi de Christine savoyarde !

AnneV a dit…

Hihi. Is there any knitting meetings between May 13/15? I'll come and visit Madrid as well.