2005-11-14

Tricot an 1

C'est avec 15 jours de retard que je fête mes débuts dans le tricot. En effet, j'ai commencé à tricoter à la Toussaint de l'année dernière. J'avais découvert Knitty et les tricoblogs depuis deux mois quand je suis passée à l'acte suite à un clin d'oeil du destin: en nettoyant les prospectus qui jonchaient le haut des boîtes à lettres de mon immeuble, mes doigts ont senti deux tiges métalliques: des aiguilles 5mm. Le 30 octobre à 21h30, une demi-heure avant la fermeture du seul endroit ouvert à cette heure tardive avant deux jours fériés, je me précipitai dans un grand magasin pour y acheter une pelote. Le lendemain, je démarrais mon premier ouvrage.


C'est pourquoi la Toussaint et le Jour des Défunts resteront à jamais liés dans mon esprit au tricot (l'autre, la fête qui fleure bon le consumérisme et l'impérialisme culturel, je la snobe). C'est pourquoi le tricot aura toujours pour moi un petit goût de huesos de santos (os de saints) et de buñuelos de viento (beignets de vent)*. L'année dernière, à la même date, je ne pensais pas revivre une Toussaint à Madrid dans mes meubles. Ça me fait donc tout bizarre de voir revenir (et repartir) ces confiseries de saison, les marchands de marrons et de patates douces grillées s'installer au coin des rues, fleurir sur les étals les ajetes (aillets) et les grelos (fânes de navets)... et de reporter des mitaines. Ce n'est qu'un sursis, je le sais, mais c'est toujours ça que ces moches (de speculateurs immobiliers) n'auront pas.

Pour fêter ma première année de tricot, je vais faire une semaine spéciale Bricotricot, mais je repousse le début à samedi. D'ici là, je vais faire un petit bilan (production, savoirs acquis, etc). Et pour l'anniversaire du blog début décembre, je ferai un peu de déballage intime. Je n'aime pas répondre aux memes, mais ça m'embête car toutes celles qui me passent le relais sont des personnes que j'apprécie beaucoup, alors ce sera l'occasion d'en savoir plus pour les curieuses. Qui est Urraca? Que veut dire Churras con merinas? Ces questions qui vous taraudent, je le sais, trouveront enfin une réponse.

-------------------
* Même si on n'atteint pas à Madrid la "hauteur en couleur" de la fête des Morts mexicaine, le goût du macabre n'en est pas moins profondément ancré dans nos traditions. Pas de crânes en sucre bariolés chez nous, mais des os de saints, tubes de pâte d'amande couverte de glaçage et fourrée à plusieurs parfums, les plus traditionnels étant la batata (patate douce) et la yema (sucrerie à base de jaune d'oeuf). Quant aux beignets de vent, il s'agit d'un croisement entre la pâte à choux et le beignet: des petits choux frits et fourrés à la Chantilly ou à la crème pâtissière. Que du diététique donc! Cependant, dans notre grande sagesse, nous ne mangeons ces douceurs qu'une fois l'an, à la Toussaint et le Jour des Défunts, car una vez al año no hace daño (une fois l'an, ça ne fait pas de mal).

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Joli clin d'oeil du destin, cette histoire d'aiguilles au-dessus des boites aux lettres. Bon anniversaire, alors :-)
Bulle

Dominique a dit…

Elle est magnifique cette histoire d'aiguilles !
Mais qui est Urraca !

caro a dit…

MOi aussi elle me plaît bien ta petite histoire d'aiguilles.

Je n'ai pas pensé à te demander quand nous nous sommes vues ce que signifiait "churras con merinas" et je suis restée dans mon ignorance! A mon mari qui me demandait la traduction de ton titre j'ai répondu "sûrement quelque chose comme "des aiguilles et de la laine". Me suis-je beaucoup trompée ? Bientôt la réponse sur ton blog !

Sophie a dit…

Enfin tout savoir sur la Mystérieuse Madrilène (et ses aiguilles à bouts crochetés)... J'attends aussi avec impatience la parution du 'Spécial BricoTricot'. Joyeux tricoversaire, Urraca!

sof frankenstein a dit…

Bon anniversaire, que de chemin parcouru depuis 1 an!

floub a dit…

ça alors je ne pensais pas que ça ne faisait qu'un an que tu t'y étais remise!! ça me donne de l'espoir!! bon an 2 alors...

Sandrine Tricofolk a dit…

Bon anniversaire Tricot Urraca, ton histoire mérite vraiment de figurer dans un roman, trouver des aiguilles dans un immeuble le 31 octobre c'est quand même original !

Christine a dit…

Bon anniversaire tricotique, elle est super cette histoire d'aiguilles sur les boîtes aux lettres !

innamorata a dit…

Je suis dégoutée :-))) Un an seulement et tu tricotes comme une pro...Allez, dans un an tu auras ouvert une boutiques de chaussettes !!! Joyeux anniversaire !!

Lia a dit…

Felicidades, espero que en este año te hayas enganchado lo suficiente como para no dejarlo, sea donde sea que comas los huesos de santo el año que viene.

Thalie a dit…

Hé hé !! Joyeux anniversaire d'aiguilles et de pelotes !!

Melanie a dit…

bon anniversaire de tricot alors. Un an seulement ! j'aurais dit beaucoup plus.