2007-10-13

La blogtrotteuse en vadrouille... aux Pays-Bas

Et puisque je parlais de Saartje, ce sera ma transition pour inaugurer une nouvelle rubrique, Blogtrotteuse en vadrouille, en la consacrant aux Pays-Bas. C'est Niqui qui m'avait surnommée la blogtrotteuse du temps où nous nous échangions des liens de blogs étrangers (si vous ne le saviez pas encore, son Rond des sorcières a changé de formule et déménagé ici) et ça me plaît assez.

Nous allons donc faire un tour sur les blogs des Pays-Bas, mais pas seulement. Chaque étape sera l'occasion de survoler le panorama tricotique du pays en question: artistes contemporaines sur support textile, créatrices tricot, traditions, etc.

Cafés-tricot et tricoblogs

Est-ce à cause des origines néerlandaises de Debbie Stoller? Les cafés-tricot Stitch and Bitch (je suis permis d'emprunter leur logo pour illustrer ce billet) sont foison aux Pays Bas (voir la longue liste sur le site). Ils organisent d'ailleurs une journée Stitch and Bitch en novembre avec des invitées de marque (l'année dernière Alice Starmore!). Cette année, ça se tiendra le 3 novembre et si ça vous dit, vous trouverez tous les détails sur le site Stitch and Bitch Dag.

Mon blog néerlandais préféré, c'est sans doute celui de Saartje (Saartje knits [en]), dont je suivais la trajectoire déjà avant qu'elle n'ait un blog. Je le visite souvent pour y puiser de l'inspiration car elle a un goût impeccable.

Mais le premier blog hollandais que j'ai lu, c'est Knitting ajour [en], qui tricote beaucoup pour les bébés, tout comme sa copine Stom op Zolder [nl] (qui nous fournit en prime le patron des célèbres seins tricotés en anglais et en néerlandais).

Et puis, au salon l'Aiguille en fête, j'ai fait la connaissance de Carla et de ses collègues du Stitch and Bitch Utrecht, tous très sympathiques. Non seulement Carla tient un blog bilingue, Life 'n Knitting [nl] [en], mais elle s'occupe du site Stitch and Bitch NL et de plusieurs groupes Yahoo, dont celui consacré au tricot en japonais. Elle donne aussi des cours sur sa marotte, le twined knitting. Quelle énergie!

J'aimais beaucoup aussi le blog de Bert ajour [nl] [en], une autre passionnée de twined knitting, mais il a disparu, on dirait.

Un autre blog qui vaut le détour, c'est celui de Berthi Smith-Sanders [nl]. Elle tricote peu, brode bien plus, mais surtout elle fait état sur son blog d'une foule d'informations sur les textiles traditionnels du monde entier ou les expositions d'art textile contemporain. Ça a l'air passionnant et je regrette souvent de ne pas lire le néerlandais quand je le visite.

Il y a bien d'autres tricoblogueuses néerlandaises: le carnet bleu [nl] (qui vit à Paris), Lies on Knitting [en], Liza au lait [nl], Loisirs et plaisirs [en], Kantsteek en Co [nl], etc. À vous de les découvrir au fil des liens.

Artistes contemporaines sur support textile tricoté ou crocheté

Dans ce domaine, je dois dire que les Pays-Bas sont particulièrement bien pourvus.

C'est par hasard (bizarrement la tricoblogosphère n'en parle pas) que j'ai découvert l'oeuvre de Chrystl Rijkeboer. Dès 1998, elle feutre des cheveux humains pour façonner d'étranges figurines et en 2004 elle commence à crocheter et à tricoter des deuxièmes peaux (cf. celles d'Anna Maltz ou Freddie Robbins) toujours avec des cheveux, puis elle passe aux cagoules, aux burkas et aux cagoules-masques (inspirées directement des célèbres skimasks du MacCalls Needlework and Crafts de 1965). Ses oeuvres ne me laissent pas insensible car j'avoue être fascinée par le revirement de regard que les cheveux engendrent (de l'admiration au dégoût selon qu'ils soient vivants ou morts), sans compter tous les symboles qu'ils véhiculent. Coïncidence, je suis tombée récemment sur une autre artiste qui tricote des cheveux, Emily Bates, dans le livre "Knitwear in Fashion".

J'avais déjà parlé de Felieke van der Lest et de sa conception surréaliste de la bijouterie, où se mêlent matières précieuses, animaux en plastique et textiles crochetés.

Quant à Christien Meindertma, avec son projet Flocks (je vous conseille d'aller à "archive" où se trouvent les répétitions d'un même pull, plus ou moins court, car tricoté à chaque fois avec la laine d'un seul agneau, le tapis à torsades géantes ou le pouf tricoté en super gros fil feutré), elle se situe plutôt à la charnière entre mode, design et art conceptuel.

Marita Kratz utilise le crochet dans ses performances qui jouent sur l'effeuillage-détricotage (un classique).

Erna van Sambeek tricote des journaux pour en faire des
bodywarmers for the poor (cliquer sur "trash and treasure") et plante des tulipes en suivant des motifs de kilims turcs.

Anne Reijse, elle, expose des objets de la vie quotidienne reproduits en tricot, tandis que Robert Witt mixe le cliquetis des aiguilles des vielles dames qui les ont tricotés (la pochette du double-CD est d'ailleurs un bout de pull recyclé).

Land art ou graffiti ruraux? Peu importe les tricoteuses de Knitted Landscape ont l'air de bien s'amuser.

En recherchant les liens pour ce billet je suis tombée sur les tricots d'Ineke Kaagman. Le premier avait circulé sur le net avec la légende "Si les hommes tricotaient...", vanne d'un goût douteux. J'ignorais qu'il était l'oeuvre d'une artiste contemporaine. Je trouve ça toujours aussi hideux, cela dit.

Mais il y en a bien d'autres. Si le sujet vous intéresse, le site de l'expo Art in Handicrafts est un bon point de départ. Et chez Share Dutch Design, vous trouverez une liste de créateurs textiles hollandais, mode, ameublement, arts appliqués, art contemporain, tous secteurs confondus.

Créatrices tricot
Là je dois avouer mon ignorance: les deux uniques créatrices tricot hollandaises (
knitting designers) que je connais sont en fait étatsuniennes. Debbie Stoller, qui a beaucoup contribué au regain du tricot parmi la jeune génération avec ses livres "Stitch and Bitch", a appris à tricoter auprès de sa famille néerlandaises. Nancy Marchant, originaire des Etats-Unis, qui vit et travaille à Amsterdam, est une obsédée du patentsteek ou brioche stitch auquel elle consacre son site. J'avoue que j'ai toujours trouvé les côtes anglaises moches, mais je suis intriguée par les différences entre brioche stitch, fisherman rib et autres variantes. Je testerai un jour.

J'ignore aussi s'il y a des magazines tricot aux Pays-Bas, mais Handwerken zonder Grenzen, la revue consacrée aux traditions textiles a l'air très intéressante et très bien fichue.

Traditions
Là non plus, je ne sais pas grand chose. Bon, je sais qu'on y tricotait des chaussettes et des pulls de pêcheurs, apparentés aux ganseys, mais c'est tout. Peut-être en saurai-je plus si je lis le dernier livre de Donna Duchunas, "Ethnic Knitting Discovery", consacré en partie aux tricots néerlandais.

Il me semble toutefois qu'aux Pays Bas on tricote plutôt en lançant (à la française) qu'en piochant (à l'allemande), même si la tricoteuse la plus rapide du monde, l'Hollandaise Miriam Tegels, est une "piocheuse". Il me semble aussi avoir entendu dire qu'on y tricote l'aiguille sous le bras, mais je n'ai pas trouvé confirmation. En tout cas, grâce à Berthi, je sais qu'on y tricotait autrefois à l'aide de manches à aiguilles (breischede), voir ici ou encore .

Un petit cadeau à celle qui devinera la prochaine destination de la blogtrotteuse en vadrouille!

7 commentaires:

niqui a dit…

Il faudra que je pense à ajouter ces liens dans le nouveau rond madame la blogtrotteuse. Le tricot est vraiment un art et un support extraordinaire.
Le nouveau rond que je souhaite interactif a un peu de mal à démarrer mais bon on verra bien.

alia a dit…

Mais c'est ça qu'il me faut... une manche à aiguille!!

Fannie a dit…

Pfiou. Merci Urraca! Continues cette séquence, j'adore!! Prochaine destination... la lithuanie :)non?

MarieH a dit…

Urraca, tu es une mine, une encyclopédie. Une heure de régal, de rigolade, de plaisir passée sur ton article.
Comme chaque fois, j'attends le prochain avec convoitise.

Kajin a dit…

Quel topo! Merci de partager tes trouvailles, d'une manière aussi agréable en plus!

Prochaine destination... euh... la Finlande?

Bon voyage!

Tijm a dit…

Je ne parle pas France.

Maybe not written write, but I don't speak or write France.
I was very happy to see my blog on yours!
I tray to write my blog also in English.
Nice that you wrote about Dutch blogs (That's what I understand of it).

Mlle F. a dit…

chouette chouette je dirais la finlande (mais en fait j'espère la suède).