2005-05-30

Retour de Paris

De passage à Paris, j'ai pu participer au dernier Paris tricot. Avant ça, j'ai eu la chance d'accompagner dans leur virée shopping le gotha du monde tricobloguesque: Becky (qui nous a montré sa Popcorn jacket aussi swinguante que d'habitude), Bonne Marie (qui a l'étoffe d'une rock star et qui portait un joli débardeur ajouré), Jackie (qui arborait fièrement son cache-coeur Rebecca 29 malgré la chaleur), Laetitia (dont le pull Rebecca 29, si doux et fruité, promet) et Isabelle (qui tricotait Demi, un modèle de Vintage Style que j'aimais déjà, dans une laine à tomber par terre). Je me sentais un peu comme le vilain petit canard au milieu de tous ces cygnes: à elles cinq elles cumulent tant de tricots superbes (et aussi d'années de bloguage). C'était assez intimidant pour une débutante comme moi.

Après, nous avons retrouvé les autres au café. Il y avait tellement de tricoteuses (au minimum 17!) que je n'ai pas pu parler avec tout le monde (j'ai raté Thalie) ni même saisir tous les prénoms. Parmi les non-blogueuses, j'ai un peu parlé avec Elifsu et avec deux retardataires, Shaina et sa petite cousine Tiane (pardon si j'écorche vos noms). J'ai fait la connaissance de Caro que j'avais très envie de connaître et que j'ai reconnue à sa gamme délicate de couleurs, de Stinkerbell, aussi volubile à l'oral qu'à l'écrit, et puis de Kate Gilbert, vraiment adorable, qui fera la couverture du prochain IWK avec un pull en alpaga dont j'adore le côté épuré with a twist.

Par contre, je n'ai pas du tout tricoté. J'avais trop chaud, le rhume des foins et pas assez de lumière. Ce café est vraiment trop sombre pour moi. Par contre, les serveurs sont aux petits soins pour les tricoteuses, c'est bien agréable.

Malgré la virée shopping, je n'ai rien acheté, pas même la laine à feutrer introuvable à Madrid (j'ai trouvé porte close chez Huguet et Boisson), mais je ne reviens pas les mains vides:



4 pelotes de 100 g de Álafoss Lopi colori 9961 tout droit débarquées d'Islande, à la belle couleur aubergine (bizarrement) jaspée de turquoise et d'orange. C'est malin! Maintenant j'ai envie de m'étrenner au tricot nordique avec un lopi, mais ce n'est pas vraiment la saison.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est pas bien ça de ne pas tricoter au milieu d'une assemblée de tricoteuses ! Mais tu es pardonnée si tu as ramené du travail à faire. Ton coloris a l'air d'être bien joli à la façon dont tu le décris. Christine 73

MarieH a dit…

Je n'y arriverais pas non plus. Trop envie de bavarder, de regarder...
Elle semble vraiment très belle cette laine. Un lopi madrilaine (!!) ce pourrtait être un concept.

Nathalie a dit…

Oui, loupé, mais ce n'est que partie remise !o)
Pareil que toi, j'ai été débordée par l'affluence du café tricot et je n'ai fait qu'un rang sur mon ouvrage, si on peut appeler ça tricoter... !
Mais où as-tu trouver cette laine magnifique ??

Sandra a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Sandra a dit…

C'est malin, une fausse manip', désolée :) Je disais donc : c'est vrai, les rassemblements de tricoteuses, c'est surtout tentations et compagnie... Mais c'est tellement agréable et stimulant de picorer conseils et idées chez les autres, pourquoi s'en priver ;)? Très joli, ton fil aubergine...

Dominique a dit…

Toutes les stars étaient là, quelle chance tu as !

Caro a dit…

J'ai été vraiment contente de pouvoir te rencontrer. Nous étions très nombreuses et je n'ai pas pu hélas parler à toutes. J'ai essayer de tricoter mais pour moi aussi cela a été impossible !
N'hésite pas à me prévenir lorsque tu seras à nouveau de passage, j'essaierai d'être présente.