2005-05-20

Du balai et du nouveau

Quoi d'autre sur mes aiguilles? demande Val. Tout est dans la marge, ma chère. À force d'utiliser bloglines, nous négligeons le marginal, c'est vrai. Et pourtant, je continue d'alimenter la mienne en nouveaux liens.

Où j'en suis, donc? J'ai fini Carniwig et je suis en passe de terminer mes CQNCP (ceux qui ne comptent pas) à moi. J'ai terminé Anouk et je lui tricote un bonnet assorti, histoire de finir les pelotes. Les photos pour bientôt. Et j'échantillonne à tout va pour ma prochaine triade de projets: le pull Peek-a-boo, la veste Voyage en Yakoutie et mon premier feutrage, quoique... le débardeur Kate (Mademoiselle chez Thalie) et le pull Bies bies sont aussi dans le colimateur. Côté feutrage, j'ai échantillonné utile et je ne l'ai pas regretté: j'ai appris que la laine n'était pas la bonne sans avoir à gâcher un Sophie bag entier et j'ai maintenant une trousse pour mes babioles tricotiques.



Et la chaussette? Quelle chaussette? Celle qui m'énerve avec ses crises d'identité et ses personnalités multiples? Je l'avais remisée au placard, mais je vais sans doute la ressortir vite fait. J'ai en effet trouvé LA chaussette, la sublime pour qui je ferai l'effort d'apprendre enfin à tourner un talon, sur le blog d'une Japonaise qui vit aux États-Unis. Le patron est disponible sur Internet, ici (en japonais bien sûr). Mais le plus beau, c'est qu'il paraît qu'il s'agit d'un modèle traditionnel finlandais. C'est vrai, ça, AnneV?

Dimanche dernier, j'ai eu le plaisir de faire la connaissance de la tricoblogueuse finlandaise (et bruxelloise d'adoption) Anne en chair et en os. Elle a été adorable et m'a offert des chocolats. Je la rassure ici: je n'ai pas eu à les partager. Il y avait tellement à manger au pique-nique d'anniversaire de Martina (qui a roupillé tout le temps et n'a donc pas pu essayer sa nouvelle robe, d'où l'absence de photo) que personne d'autre n'en a voulu. Je me suis rattrapée à la maison.



Puisqu'on cause Finlande, j'en profite pour mentionner mes deux autres tricoblogueuses nordiques préférées: Mustaa Villaa, clean et classe, et sa soeur Tilkkupeitto, qui, avant d'être cantonnée aux carrés par des ennuis de santé, a tricoté de beaux "lopis" aux couleurs subtiles.

1 commentaires:

MeMoiJa a dit…

Je crois, que les chausettes finlandaise seron les prochain que je vais faire. Apres avoit fini celles pour les mari, moi-meme, et un ami. J'adore tricoter les chausettes!