2005-03-10

Preneuses et repreneuse

Ça y est, les collants ont trouvé preneuses: Valentina à New York et Krystine du côté de Lille. Les veinards, ils voyageront plus que moi! Une fois chez elles, ils auront de la concurrence: chez l'une, chez l'autre.

J'ai beaucoup hésité à participer au NSP1, mais je crois que je vais y renoncer pour les mêmes raisons qu'au SP4: je suis trop fauchée et puis j'ai peur de ne pas être capable de gâter ma correspondante, vu le choix réduit qu'offre Madrid en matière de tricot. Je crois que je vais m'en tenir au troc pour le moment.

D'ailleurs, je compte ajouter une page pour mes trucs à troquer et faire d'autres modifications encore. Ça fait 3 mois que je blogue et, vu les récents problèmes d'affichage des images, je crois que l'heure est venue de refondre le blog.

J'ai mis deux mois pour répondre à tous vos commentaires, mais c'est fait. Je crois n'avoir oublié personne. Alors ne m'en veuillez pas si je retourne à ma nature de "lurkeuse" timide qui ne commente que si elle a des infos à apporter. Le reste du temps, j'admirerai vos ouvrages en silence, faisant un petit coucou à l'occasion. Si je veux avoir du temps pour tricoter, je dois forcément raccourcir celui que je consacre à la lecture des blogs.

Car la repreneuse du titre, c'est moi: maintenant que je suis plus sereine, je me remets doucement au tricot après un mois de février cafardeux et déboussolé où j'avais lâché les aiguilles. Je vous montre les résultats bientôt.

5 commentaires:

MarieH a dit…

Comme tout (ou presque) ce qui est rare tes commentaires sont précieux, comme en plus ils sont fins et pertinents, c'est un plaisir. Quoique ;-). Je n'ai toujours pas réussi à comprendre celui que tu m'avais laissé en langage SMS. Prise à mon propre piège !

Dominique a dit…

Contente d'avoir un peu de tes nouvelles. Je vois que tu as mis de nouveaux blogs, est-ce que cela t'ennuie si je les mets dans le Rond de Sorcières ?

Pioggia a dit…

Es verdad lo que dices respecto a las pocas opciones de mercancías para tejer en Madrid. Me costó mucho trabajo encontrar un estambre de lino el verano pasado, y este invierno busqué en vano un estambre de peluche. ¿Por qué será que España, que tradicionalmente ha exportado lanas a todo el mundo, no tiene más cultura del tejido?

Anonyme a dit…

un petit bonjour en passant. Je ne pense pas qu'il soit obligatoire de laisser un commentaire, c'est selon l'humeur, le temps et le sujet. Alors j'espère que ton mois se mars et les suivants seront pleins de bonne humeur et que février passe dans les oubliettes ! Christine de In tricot veritas

Krystine a dit…

Merci pour les collants ils sont arrivés à destination et bientôt tu pourras les revoir porter en par moi même et en France :-))