2007-09-25

Torsades: finis! nº 54 coussin à torsades et nº 55 sac Brea

màj: J'ai oublié de préciser qu'une Italienne non seulement a traduit le Brea Bag en italien, mais a également dessiné une grille pour le tricoter, très utile pour les non-Anglophones et pour celles qui préfèrent les grilles aux explications écrites (je n'ai pas testé, car j'avais déjà fini mon sac quand elle l'a publiée, mais je trouve l'idée excellente). En outre, si vous cliquez sur "guarda", vous aurez droit à une petite vidéo-diaporama, où on voit bien comment le sac monte. Le Brea Bag en italien par Knitaly.

L'automne dernier, je me suis initiée aux torsades et j'en ai tricoté pendant quelques mois (toujours en alpaga bizarrement) avant de me rendre à l'évidence: j'aime le résultat, surtout avec des laines assez épaisses (beaucoup moins avec les fines), mais je ne prends pas plaisir à les tricoter, à cause des ruptures de rythme à chaque fois qu'il faut croiser des mailles. Pour le moment, je suis donc garée des torsades.

Le sac Brea de Nora Gaughan
Cet ouvrage est un exemple de déstockage réussi: quand on trouve l'adéquation parfaite entre un modèle et la quantité et qualité de laine qu'on souhaite liquider. D'un côté, un patron gratuit de Nora Gaughan pour Berroco à la forme originale. De l'autre, 4 pelotes d'alpaga mèche sans étiquette ni marque rapportées du Pérou par une amie qui a fait le tour des filatures d'alpaga qui travaillent pour Debbie Bliss, Elann, Rooster, etc. Ce sont des "fins de série" ou plutôt des "débuts de série", des échantillons, des essais, qu'ils bradent aux clients de passage...



Modifs: J'ai tricoté une bande de fond plus étroite car j'allais manquer de fil, ayant feutré l'échantillon (au départ, j'envisageais une écharpe Yorick avec ce fil; c'était avant de découvrir que l'alpaga feutré a une texture assez moche).
J'ai cousu sur l'envers, ce qui a arrondi la forme générale, mais j'ai vu ailleurs des sacs Brea cousus sur l'endroit, qui gardent un côté plus anguleux.
Il lui manque un bouton, la bandoulière (j'attends de tomber sur une ceinture en cuir à recycler dans un vide-grenier par exemple) et la doublure (là, j'attends que quelqu'un d'autre se dévoue, car la couture et moi, ça fait deux!).

Fiche technique du projet nº 59
Nom: sac Brea
Patron: Nora Gaughan pour Berroco (gratuit)
Fil employé: alpaga mèche sans marque tricoté doublé
Composition: à vue de nez 100% alpaga
Colori: un gris clair légèrement bleuté
Quantité: 4 pelotes de métrage inconnu (environ 220 g)
Coût total: 0 € (cadeau)
Aiguilles: circulaires Boye US 9 / 5,5 mm.
Commencé mi février 2007, fini mars 2007.
Savoirs acquis: point d'écrevisse au crochet (merci, Juliette).

Le coussin à torsades
Ce coussin fait partie d'un projet collectif: un cadeau de mariage pour Mae, une habituée de la Tertulia madrileña de punto, offert par les autres habitués. Figures imposées: un coussin de 35 cm de côté, avec des motifs torsadés, tricoté avec le fil Katia Alpaca. À chacun de personnaliser en choisissant ses torsades.
J'étais partie sur le motif "croisements de cordes" p. 112 du 400 points de tricot publié par Marie-Claire Idées, mais je manquais de temps. J'ai donc détricoté et me suis rabattue à la place sur le "gros point de vannerie" p. 95, beaucoup plus facile.
J'aime beaucoup l'idée de coussins torsadés et le fil Katia Alpaca est agréable, mais je n'aime pas trop le résultat de mes torsades dans cet alpaga. Pourtant, les autres tricoteurs du café-tricot ont abouti à de superbes résultats.



Fiche technique du projet nº 58
Nom: coussin à torsades
Patron: bidouillage perso
Fil employé: Katia Alpaca
Composition: 100% alpaca
Colori: beige
Quantité: 4 pelotes de 50 g
Aiguilles: droites 5 mm (?)
Commencé février 2007, fini fin février 2007.

3 commentaires:

caska a dit…

Me encanta ese bolso yo tambièn un dìa lo hare!! ;P y muy majo el cojin. Querìa darte todavia las gracias por el premio de tejemanejes.
Ciaooo besos desde Italia

Christine a dit…

Mais qu'il est beau ce petit sac, je craque complètement ! Quel joli travail, bravo !!

Mae a dit…

Me gusta mucho cómo te ha quedado el bolso, y el cojín está perfecto...