2005-06-22

Taste-fils

- Madame, madame! Y'a LaSof qui fait rien que copier sur moi.
- Euh, c'est même pas vrai, m'dame. C'est juste que j'ai des pouvoirs télépasthiques.
- Menteuse!
- Cafteuse!
- Les enfants, rangez-moi tout de suite vos double-pointe! Vous allez vous blesser.

Y'en a marre, c'est pas juste. Elle me grille tous mes plans. J'avais écrit le brouillon d'un billet pour proposer à tous les cafés-tricot et autres tricots-thé d'organiser des soirées de taste-fils. LaSof, comme d'habitude, m'a devancée: elle vient de proposer aux participantes au Paris tricot d'apporter deux ou trois pelotes d'été "pour tâter et se donner des idées". Seulement tâter? Et pourquoi pas pour "taster" les fils, les goûter, les savourer, en un mot pour échantillonner en groupe tout un assortissement de fils variés?

Bon, je reconnais que l'idée n'est pas follement originale puisque je l'ai piquée sur des blogs US. mellow trouble a fait l'expérience d'une soirée taste-fil dans une boutique de laine californienne. Et aussitôt the bookish girl s'en est inspirée pour organiser une folle soirée "a taste of yarn" chez elle avec plein de tricoblogueuses de la côte Est des États-Unis.

Mais j'ai de la suite dans les idées et je ne m'arrêterai pas là: et si, pour corser la chose, les soirées taste-fils, se doublaient d'un réseau d'échanges (comme il en fleurit tant dans la blogosphère) entre cafés-tricot du monde? Chaque rencontre-tricot enverrait une dizaine de pelotes mises en commun par ses membres (une pelote par personne, en moyenne, disons, ce n'est pas énorme) à un groupe sur un autre continent. Ça permettrait d'essayer des fils inhabituels provenant de pays lointains et de mettre en contact des tricoteuses qui ne se cotoient pas.

Par exemple, on pourrait jumeler Madrid et Buenos Aires, Boston et Lisbonne, Lille et Melbourne, Barcelone et Singapore, Toulouse et Montréal, Bruxelles et São Paulo, Stockholm et Marseille, Paris et Chicago, etc.

Bon, c'est une idée en l'air. Il faudrait voir s'il y a du répondant. De toutes façons, je verrais plutôt ça pour la rentrée, parce que l'approche des vacances clairsème déjà les rangs des cafés-tricot.

Signé: Urraca, chevalière de l'ordre imaginaire des Taste-fils

PS: Marie-H, je te laisse mariner encore un peu, d'accord?

11 commentaires:

MarieH a dit…

Ah, chevalière de l'ordre de taste-fils, j'aimerais. Je pourrais être ton Perceval ? (Ou alors Sancho Pança ?)

Nathalie a dit…

TRsè chouette cette idée de Taste-fil !! Moi j'adhère !
Et puis comme on dit les grands esprits se rencontrent alors pas étonnant que la sof et toi vous ayez eu la même idée !o)

la sof a dit…

J'avais un (excellent) maitre d'arme qui pensait que les idées circulaient dans la stratosphère et que c'est pour ça que des inventions particulières comme l'arc ou certains instruments de musique apparaissaient à des endroits différents de la planète : on n'invente jamais rien et tout a déjà été fait.... je ne suis donc propriétaire d'aucune idée. Mais les américains ont parfois le don d'enrober ce qu'ils font de grands mots d'ordre et de tralala, ce qui est très dynamique mais me laisse un arrière gout de marketting publicitaire. Comme je te l'ai déjà écrit, un même sujet traité par deux personnes différentes, ça fait deux sujets à l'arrivée. Bon tricot (c'est quand même ça l'essentiel)

urraca a dit…

Tout à fait d'accord avec Nathalie ou LaSof. C'est très difficile d'être original, parce que plusieurs personnes peuvent avoir les mêmes idées en même temps. Ce qui m'amuse, c'est que j'ai vraiment l'impression d'être sur la même longueur d'ondes que LaSof puisqu'on pense souvent au même truc au même moment.

Cela dit, mon idée par rapport aux échanges type Secret Pal, c'était d'impliquer un groupe (y compris les non-blogueuses qui assistent aux cafés-tricot), c'est-à-dire passer de l'individuel au collectif.

floub a dit…

je trouve que c'est une très chouette idée!!
je vais en parler aux filles du tricothé chez brentanos et je pense que ça devrait leur plaire...
prochaine réunion le 2 juillet!

salidou a dit…

C'est chose faite Floub viens de me prévenir et je la trouve très chouette aussi un échange de pelotes avec d'autres tricoblogeuses du monde ! J'adore l'idée ...je suis partante je pense que d'autre le seront aussi !

nadine a dit…

HOla! he intentando responder a tus preguntas sobre el ring (teje-teje.blogspot.com). Espero que te ayuden las respuestas!! ;) un besote

Sophie (Lille) a dit…

Oh oui Oh oui!

saadet a dit…

i don't understand your language. but your works are very beautiful. i want to say "thanks for the link":)

Anonyme a dit…

Hola Urraca: he leido en el blog de Betty que en Madrid se podía adquirir la lana para los calcetines a rayas.
¿podrías decirme donde la compraste?.
Gracias.
Beatriz.

urraca a dit…

PARA BEATRIZ:

Espero que leas esto, Beatriz:

Si vives en Madrid, aún les queda algún ovillo Regia al 50% en la mercería Cobián plaza de Pontejos. Me parece que a rayas de este color ya no, pero yo tengo un par de ovillos en casa y no los necesito. Deja un comentario en la bitácora quedadas.blogsome.com (rellenando la casilla email, tu dirección no aparecerá en internet pero yo sí me podré poner en contacto contigo), pero no me dejes comentario en la bitácora "churras con merinas" que no te puedo contestar.