2006-10-17

Tricot pour crâner (2ème partie)

(màj: version intégrale publiée)

Ça fait un petit moment que je voulais publier une 2ème partie à mon billet Tricot pour crâner consacré aux têtes de mort tricotées. En effet, les crânes se ramassent toujours à la pelle. Et des fameux, en plus!
Personnellement, je sens que je ne vais pas tarder à sacrifier à la tradition et que je vais m'initier à une nouvelle technique tricot à plusieurs couleurs avec un crâne: une écharpe en jersey réversible est à l'ordre du jour et puis peut-être celle en mosaic knitting.
J'en profite pour remercier toutes celles qui m'ont envoyé des liens (Knitchy et Gingko entre autres) et puis, bien sûr, pour vous signaler la toute récente initiative de Niqui: le Skulls along.

Comme je disais donc, la moisson de crânes continue. Il y en a pour tous les goûts: memento mori, pirates, heavy metal, mexicains, gothiques... Une véritable avalanche. C'est au point que the girl from auntie, toujours fine mouche, s'interroge: peut-on encore considérer que la tête de mort symbolise l'anticonformisme?

Dans la première partie, je m'étais amusée à aborder le sujet sous l'angle de la querelle des anciens et des modernes en concluant qu'on pouvait réaliser de superbes tricots traditionnels avec ce motif. La nouvelle fournée me confirme dans cette idée. Les virtuoses seront à la fête.

Tout d'abord, grand absents de la première cuvée, les points ajourés osent enfin crâner. Pas moins de trois tricoteuses, et non des moindres, ont créé des têtes de mort à troutrous.
C'est Matie Trewe qui ouvre la danse (macabre) avec un boléro ajouré (attention! lien cassé: espérons qu'il sera remis en ligne sous peu). Hélas, elle n'a toujours pas publié le modèle qu'elle nous promettait pour l'automne dernier.
Et puis ce fut le tour de Sarah Bradberry, bientôt suivi de Hello Yarn avec une étole ajourée très prometteuse (espérons qu'elle partagera avec nous le motif). Sarah Bradberry, elle, a déjà publié son motif de dentelle, dont la plus belle utilisation est à n'en pas douter celle de Vintage Stitch-O-Rama: de sublimes bas!

Pour ce qui est des motifs texturés, on retrouve les mêmes. Matie Trewe avait tricoté un gansey pour son père, à la dégaine de vrai loup de mer. À sa suite, Hello Yarn a réalisé elle aussi un gansey, dont elle partage le motif principal avec nous avec sa générosité habituelle.

Mais c'est bien sûr dans les techniques à plusieurs couleurs et surtout en jacquard qu'on trouve le plus grand nombre de nouveautés.

Technique absente de la première partie, le mosaic knitting sera ici représenté par un unique exemple, mais de toute beauté: une écharpe couverte d'un squelette (la 7ème photo, pas la 4ème) dont les explications ne sont hélas pas disponibles mais qui pourra servir d'inspiration.

Plus surprenant: la rencontre inopinée d'un style on ne peut plus classique et BCBG, l'argyle, avec le symbole des forbans en rupture de ban. La première à avoir cette idée invraisemblable, ce fut Knitting in the Dark avec cette grille. Mais l'idée doit être dans l'air du temps si on en juge par cette adaptation d'un gilet de Eunny et surtout par les désormais célèbres chaussettes arrrgyle de Moth Heaven (grille pdf ici).

C'est dans le jacquard à fils tirés qu'on trouve l'un des modèles les plus réussis: le superbe bonnet we call them pirates de Hello Yarn et les moufles assorties, dont on retrouve le motif un peu partout adapté à des chaussettes, etc.
Mais il y a aussi les poignets zombies need not apply chez Magknits.

C'est en jacquard à fils croisés qu'il y a le plus de choix. Je citerai tout d'abord l'astucieux morphing (le flocon de neige qui devient tête de mort) des mitaines snowball's chance in hell publié par The Anticraft. Le motif a été adapté en écharpe ici (la même que sur la 4ème photo de tout à l'heure), mais moi, c'est pour la version en jacquard réversible que j'ai un petit faible.

À part ça, en vrac, un joli chullo (sans explications) chez yarnageddon; chez
Knitty la veste hardcore avec un motif qui se veut à la fois une tête de mort surmontant des tibias et une pelote de laine à monocle surmontant des aiguilles (pas très réussi même si l'idée est marrante); une grille à rajouter à la liste publiée dans la première partie; un oreiller inspiré d'un groupe punk; le sac à butin de reine pirate chez Talk like a pirate; et surtout le manteau pour chien (à voir aussi un autre modèle repéré sur la liste de Skulls along) avec la tête de mort tricotée en fil phosphorescent s'il vous plaît!

Jacquard à fils croisés ou jacquard rebrodé, de mignons chaussons bébés à voir dans la galerie du Rock along.

Et pour en finir avec la rubrique jacquard, ma dernière marotte: le jacquard réversible. Outre l'adaptation du snowball's chance in hell cité ci-dessus, il y a aussi cette autre écharpe.

Les fans du feutrage ne sont pas privées de crâne. D'une part, elles peuvent s'en donner à coeur joie avec les tricornes de pirate concoctés par Moth Heaven. Et puis, bien sûr, l'écharpe Yorick de Knitty.

En dernier lieu, je citerai quelques jouets. Jack Skellington, personnage du film de Tim Burton. Et puis quelques squelettes inspirés par la fête des morts mexicaine parus dans le magazine Knit 1 de cet été (il y a même un knitalong mais on y trouve peu de squelettes).

Voilà, ce sera tout pour la deuxième mouture de Tricot pour crâner. En attendant la prochaine, vous pouvez toujours visiter le forum Craftster et la revue en ligne The Anticraft, sans oublier la liste disponible sur Skulls along (je croyais être incollable sur la question et il y a 2-3 liens que je ne connaissais pas).

4 commentaires:

Dominique a dit…

Voilà de quoi nourrir SKULLS, j'espère que tu seras de la bande !
;-))) des flibustières...

Anonyme a dit…

Ah oui, dis donc, tête de mort et feutrage, ça donne des idées...
Bulle

valtricotine a dit…

iiiiiiiiiiiiii ! Excellent, je veux tous les faire !!!

circé a dit…

quelle balade! ça donne plein d'envies et d'idées